logo_ lisea (1)

LISEA est la société concessionnaire en charge de la ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux (projet SEA, Sud Europe Atlantique). Au titre de ce contrat de concession signé en juin 2011 avec SNCF Réseau, LISEA est responsable du financement, de la conception, de la construction, de la maintenance et de l’exploitation de la nouvelle LGV jusqu’en 2061 (durée de 50 ans).

Un projet majeur pour le Grand Sud-Ouest, au service du développement et de l’attractivité des territoires

art_ 1 (5)

La LGV Tours-Bordeaux s’inscrit dans le programme prioritaire de 2000 km de lignes nouvelles à grande vitesse engagé par l’Etat d’ici à 2020, soumis à la Loi de programmation du 3 août 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement.

LISEA a pour actionnaires Vinci Concessions (33,4%), la Caisse des Dépôts et Consignations Infrastructures (25,4%), Ardian fonds d’investissement infrastructures (19,2%) et Meridiam (22%).

LISEA a pour actionnaires Vinci Concessions (33,4%), la Caisse des Dépôts et Consignations Infrastructures (25,4%), Ardian fonds d’investissement infrastructures (19,2%) et Meridiam (22%).

icon_ watch
Des temps de parcours réduits :

  • une liaison Paris-Bordeaux en seulement 2h,  contre plus de 3h actuellement
  • une complémentarité TGV/TER
  • l’intégration de la LGV dans un écosystème de mobilité

icon_ calendar
Mise en service :

juillet 2017


icon_ people
Voyageurs attendus/an :

près de 20 millions

  • 50% des nouvelles entreprises bordelaises ont été influencées par l’arrivée de la LGV pour leur installation
  • 60% des ménages et entreprises prévoient de se déplacer  davantage à Paris ou Bordeaux avec l’arrivée de la LGV
  • Plus de 70% des ménages et entreprises du Sud-Ouest  ont l’intention de changer leurs habitudes et comptent  emprunter la LGV

icon_ arrows
Report modal : 

90% des ménages et entreprises vont préférer le train à l’avion une fois la LGV Tours-Bordeaux mise en service

Source : baromètre d’opinion réalisé par COHDA pour LISEA en 2014


icon_ construction
Un chantier de 5 ans :

  • 302 km de longs rails soudés et 38 km de raccordements ;  320 km de rails
  • 500 ouvrages d’art, 19 viaducs et 7 tranchées couvertes

icon_ man
Emplois :

  • Jusqu’à 9 000 personnes employées sur le chantier tout  au long du tracé, dont 2 000 embauchées localement
  • 170 emplois créés par MESEA, en charge de la  maintenance et de l’exploitation
  • Une politique partenariale mise en œuvre avec les  acteurs de l’emploi qui a permis de consacrer 10% des  heures travaillées à des personnes en situation d’insertion
  • 1 emploi direct sur le chantier = 1 emploi chez les  fournisseurs et sous-traitants + 0,44 emploi induit sur les  territoires (services, hébergements, restauration)

icon_ leaf
Mesures environnementales :

  • 223 espèces protégées faune et flore
  • 3 500 ha de compensation

icon_ euro
Investissements :

7,8 milliards d’euros dont 50% de financements privés

Les grandes étapes du projet

2011-2012

Signature du contrat de concession Concertations, études et autorisations administratives Sondages géotechniques, archéologie préventive (détection de sites, fouilles)

2011-2012

Acquisitions foncières, déviations de travaux

2012-2015

Travaux d’infrastructure et de génie civil (terrassement, ouvrages d’art, plateforme)

Mi-2014 - Mi-2016

Travaux d’équipements ferroviaires (voies, caténaires, énergie, signalisation, télécommunications)

2016-2017

Essais, marches à blanc et homologation

Été 2017

Mise en service de la LGV

LISEA s’engage aux côtés des territoires

Concessionnaire de la LGV Tours-Bordeaux durant 50 ans, LISEA accompagne durablement les territoires traversés par la ligne. Objectif : limiter son impact sur l’environnement et favoriser le développement local. Dès les premières études du projet, la problématique de la préservation des milieux naturels et des espèces protégées a été intégrée au travers de mesures d’évitement et de réduction des impacts environnementaux.L’Observatoire socio-économique LISEA Avec la création de cet Observatoire en 2012, LISEA s’engage à mesurer, évaluer et publier les effets socio-économiques de la LGV sur les territoires jusqu’en 2027 afin d’accompagner les acteurs locaux dans leur politique de développement. [ Pour en savoir plus + ]

Les Fondations LISEA Carbone et LISEA Biodiversité

En complément des engagements pris envers l’État, LISEA a pris l’initiative de créer deux fondations d’entreprise : la Fondation LISEA Biodiversité, dédiée à la préservation du patrimoine naturel, et la Fondation LISEA Carbone, axée sur les économies d’énergie et la réduction de gaz à effet de serre. Ces fondations vont au-delà du simple mécénat et accompagnent chaque année des projets dans le périmètre du tracé de la LGV, sur la période 2012-2017, à hauteur de 5 millions d’euros chacune. [ Pour en savoir plus + ]