Engagement social et territorial

Les membres de l’AGIFI  sont attachés au principe de l’utilité socio-économique des infrastructures. La mise en exploitation des projets dont ils ont la charge a permis une amélioration de l’offre de transports nationaux et régionaux, au profit des voyageurs et des territoires. 

En tant qu’acteurs et parties-prenantes des territoires, ils contribuent aux réflexions et sont forces de propositions concrètes afin de dynamiser l’offre de mobilité et de la rendre plus cohérente, grâce à une meilleure utilisation des infrastructures.

Engagement social

Sur l’ensemble du cycle de vie du projet, mais en particulier pendant la réalisation, une attention particulière a été portée à privilégier l’emploi local, main dans la main avec les pouvoirs publics.

Les membres de l’association soutiennent par ailleurs de nombreux projets locaux en faveur de l’insertion, de la mobilité et de l’accès au crédit et à l’emploi. 

 

Recrutement 

En phase chantier, les constructeurs des LGV SEA, BPL et du CNM ont recruté localement plus d’un quart de leurs employés. Plusieurs millions d’heures de travail ont été dédiés à l’insertion et des centaines de milliers d’heures de formation ont été dispensées. 

 

Insertion professionnelle 

Entre 10% et 15% des heures travaillées sur les chantiers des LGV SEA, BPL et du CNM étaient consacrées à l’insertion professionnelle.

 

Développement d’outils de micro-crédit 

Oc’Via a noué un partenariat de 5 ans avec France Active et accordé 600 000 euros au développement d’outils de micro-crédit pour de jeunes entrepreneurs de milieux défavorisés. 

Création de fonds de dotation 

En 2012, LISEA et MESEA ont créé un fonds de dotation pour lutter contre l’exclusion et conforter l’insertion des personnes en grandes difficultés. Depuis 2 millions d’euros ont été engagés sur 186 projets.