Performance technique et économique

La maîtrise des coûts et des délais, pour la réalisation d’infrastructures de grande envergure, est sans conteste l’un des apport majeur de ces partenariats publics-privés.

Le modèle de partenariat public-privé a apporté un coup d’accélérateur historique dans le secteur du rail en France. En effet, en 2017, à quelques mois d’intervalle et la même année, trois lignes nouvelles ont été mises en service, dans le respect des coûts et délais annoncés au moment de la signature des contrats.

Du fait de son engagement sur le long terme (jusqu’à 50 ans), le partenaire privé en charge de la gestion de l’infrastructure peut planifier les opérations de maintenance qui seront nécessaires, et ce, dès la phase de conception, permettant ainsi d’optimiser les coûts et de donner une certaine durabilité au projet. Cette vision dans la durée est un vecteur de bonne gestion des financements publics.

Le gestionnaire privé est également soumis à un suivi précis et strict de sa  performance, sa rémunération étant directement liée à celle-ci. Dans le cadre de ces contrats, le partenaire privé est incité à respecter tous les engagements de performances intégrés à son contrat.  

Le partenariat public-privé :
optimisation à toutes les phases du projet